JOHN MARTINI John Martini est un artiste américain né en 1948. Il vit et travaille à Key West en Floride et à Veuxhaulles sur Aube en Bourgogne. Aux Etats Unis son atelier est l’ancien cinéma du « black Bahamian village » du temps de la ségrégation raciale ; en France c’est une ancienne forge qui était encore en fonction jusque dans les années 60. Ses œuvres sont empreintes d’une multitude d’influences américaines et européennes, et semblent comme les participants d’un rituel magique et mystérieux, invocation faite à la forme et à la couleur par l’acier et par la flamme. C’est la nuit, comme dans un vaudou ou un sabbat, que John Martini donne naissance à ses créatures.    John Martini is an American artist born in 1948. He lives and works in Key West, Florida, and in Veuxhaulles sur Aube, in Burgundy. In the U.S. his workplace is the former movie theater of the black Bahamian village from the time of racial segregation; in France it is an old forge which was still active in the 60s. His works carry a multitude of American and European influences, and seem like the participants of a magical and mysterious ritual, an invocation of shape and color throughsteel and flame. It is at night, like in a voodoo or a sabbath, that John Martini gives birth to its creatures.

JOHN MARTINI

John Martini est un artiste américain né en 1948.

Il vit et travaille à Key West en Floride et à Veuxhaulles sur Aube en Bourgogne.

Aux Etats Unis son atelier est l’ancien cinéma du « black Bahamian village » du temps de la ségrégation raciale ; en France c’est une ancienne forge qui était encore en fonction jusque dans les années 60.

Ses œuvres sont empreintes d’une multitude d’influences américaines et européennes, et semblent comme les participants d’un rituel magique et mystérieux, invocation faite à la forme et à la couleur par l’acier et par la flamme.

C’est la nuit, comme dans un vaudou ou un sabbat, que John Martini donne naissance à ses créatures.

 

 John Martini is an American artist born in 1948.

He lives and works in Key West, Florida, and in Veuxhaulles sur Aube, in Burgundy.

In the U.S. his workplace is the former movie theater of the black Bahamian village from the time of racial segregation; in France it is an old forge which was still active in the 60s.

His works carry a multitude of American and European influences, and seem like the participants of a magical and mysterious ritual, an invocation of shape and color throughsteel and flame.

It is at night, like in a voodoo or a sabbath, that John Martini gives birth to its creatures.

JON VOSS Jon Voss est un artiste et architecte britannique , formé à la Bartlett School of Architecture dont il a été diplômé en 2003. En 2004 Jon s’est installé à Sydney en Australie, où il a studieusement travaillé sa passion pour l’art et le design pendant 11 ans. Il est installé dans le sud de la France depuis 2014 où il produit de nouvelles sculptures, illustrations et formes lumineuses dans son atelier d’Antibes. Le travail de Jon est une juxtaposition. C’est à la fois une fascination pour notre monde industrialisé et un ancrage pour une réalisation morale et écologique. C’est le conflit entre ces deux amours qui se manifeste dans son travail artistique. « Une large part de ce que je fais vient d’un amour des machines et de toutes choses mécaniques, cependant la forme est empruntée aux élégantes et immensément complexes lignes de la nature. C’est l’improbable et en même temps fascinante symbiose de ces passions qui porte mon travail ». Le travail de John a été retenu pour de nombreux évènements de grande ampleur dans le cadre d’appels à propositions internationaux publics et privés ; une partie de ses ouvres est détenu dans des collections en Australie.   Jon Voss  is a British artist and architect, trained at the Bartlett School of Architecture where he graduated with distinction in 2003. n 2004 Jon moved to Sydney Australia, perusing his passion for art and design. Since 2014 he has been living in South France where he is creating works of sculpture, illustration and light art in his Antibes atelier. Jon's art is a considered juxtaposition. It’s both a fascination with our industrialized world, and an anchor for an ecological & moral realization. It’s the conflict of these two loves that can be seen throughout its artistic works. “A large part of what I do comes from a love of machines and all things mechanical, however the form is borrowed from the immensely complex and elegant lines of nature. It is this unlikely but intriguing symbiosis of these passions that drives what I do” Jon has work held in collections in Australia and he has been commissioned for a number of large-scale projects including private and public art commissions nationally and internationally.  

JON VOSS

Jon Voss est un artiste et architecte britannique , formé à la Bartlett School of Architecture dont il a été diplômé en 2003.

En 2004 Jon s’est installé à Sydney en Australie, où il a studieusement travaillé sa passion pour l’art et le design pendant 11 ans. Il est installé dans le sud de la France depuis 2014 où il produit de nouvelles sculptures, illustrations et formes lumineuses dans son atelier d’Antibes.

Le travail de Jon est une juxtaposition. C’est à la fois une fascination pour notre monde industrialisé et un ancrage pour une réalisation morale et écologique. C’est le conflit entre ces deux amours qui se manifeste dans son travail artistique.

« Une large part de ce que je fais vient d’un amour des machines et de toutes choses mécaniques, cependant la forme est empruntée aux élégantes et immensément complexes lignes de la nature. C’est l’improbable et en même temps fascinante symbiose de ces passions qui porte mon travail ».

Le travail de John a été retenu pour de nombreux évènements de grande ampleur dans le cadre d’appels à propositions internationaux publics et privés ; une partie de ses ouvres est détenu dans des collections en Australie.

 

Jon Voss  is a British artist and architect, trained at the Bartlett School of Architecture where he graduated with distinction in 2003.

n 2004 Jon moved to Sydney Australia, perusing his passion for art and design. Since 2014 he has been living in South France where he is creating works of sculpture, illustration and light art in his Antibes atelier.

Jon's art is a considered juxtaposition. It’s both a fascination with our industrialized world, and an anchor for an ecological & moral realization. It’s the conflict of these two loves that can be seen throughout its artistic works.

“A large part of what I do comes from a love of machines and all things mechanical, however the form is borrowed from the immensely complex and elegant lines of nature. It is this unlikely but intriguing symbiosis of these passions that drives what I do”

Jon has work held in collections in Australia and he has been commissioned for a number of large-scale projects including private and public art commissions nationally and internationally.

 

 
ALINE BOUTROIS Née à Téhéran en 1969, Aline BOUTROIS, est une artiste Française, autodidacte vivant à Antibes. A partir de 1988, elle explore par ses propres moyens le monde des formes et des couleurs,  expérimentant différents matériaux et techniques : peinture, modelage, couture, travail du bois, du métal… Son parcours passe par la rencontre et la mise en œuvre de différentes techniques artistiques, et artisanales : technicienne décoratrice dans des festivals, tapissière, décoratrice d’intérieur, créatrice de décors pour les grands magasins… En 1997, elle développe avec succès une ligne originale de luminaires, qu’elle réalise elle-même et vend lors d’expositions etde salons. A partir de 2011, elle se consacre plus entièrement à la peinture, son domaine privilégié d’expression.   Born in Tehran in 1969, Aline BOUTROIS is a French self-taught artist living in Antibes. Starting 1988 she explores one her own the world of shapes and colors, experimenting various techniques and materials: painting, modelling, sewing, wood, metal… Her course drove her to various crafts and artistic techniques: tapestry, decorator for festivals and interiors, creation of shop decoration…, In 1997 she meets quite some success with a series of lamps she creates and fabricates, and sells on exhibitions and creator fairs. Since 2011 she dedicates herself essentially to painting, her favorite domain of expression.

ALINE BOUTROIS

Née à Téhéran en 1969, Aline BOUTROIS, est une artiste Française, autodidacte vivant à Antibes.

A partir de 1988, elle explore par ses propres moyens le monde des formes et des couleurs,  expérimentant différents matériaux et techniques : peinture, modelage, couture, travail du bois, du métal…

Son parcours passe par la rencontre et la mise en œuvre de différentes techniques artistiques, et artisanales : technicienne décoratrice dans des festivals, tapissière, décoratrice d’intérieur, créatrice de décors pour les grands magasins…

En 1997, elle développe avec succès une ligne originale de luminaires, qu’elle réalise elle-même et vend lors d’expositions etde salons.

A partir de 2011, elle se consacre plus entièrement à la peinture, son domaine privilégié d’expression.

 

Born in Tehran in 1969, Aline BOUTROIS is a French self-taught artist living in Antibes.

Starting 1988 she explores one her own the world of shapes and colors, experimenting various techniques and materials: painting, modelling, sewing, wood, metal…

Her course drove her to various crafts and artistic techniques: tapestry, decorator for festivals and interiors, creation of shop decoration…,

In 1997 she meets quite some success with a series of lamps she creates and fabricates, and sells on exhibitions and creator fairs.

Since 2011 she dedicates herself essentially to painting, her favorite domain of expression.

PANAGIOTIS POUGARIDIS Panagiotis Pougaridis est né à Thessalonique en 1968, où il vit et travaille.  Panagiotis Pougaridis fait des bateaux.                                                                           Les bateaux de Panagiotis Pougaridis sont faits de bronze et de cuivre. "Vivant à Thessalonique, ville de bord de mer, l’œil s’entraine en permanence sur la mer, le port, les bateaux. J’ai remarqué leur volume immobile, clairement dessiné par la lumière du soleil ou palissant vers l’indiscernable dans la brume. Une vision récurrente et en même temps diverse et captivante. Chargé de l’expérience de ces images, j’ai créé des petits et des grand bateaux, objets conjecturaux, par lesquels j’essaie de reproduire toutes ces visions diverses et de soulager leur monotonie, les représentant parfois sous leurs véritables proportions et d’autre fois comme si ils étaient déformés par la mémoire des perspectives visuelles de leur imposant volume. Mon œil voyage de la surface de l’eau au pont, de la proue à la poupe, s’attache au détail de leur haubanage, identifiant leur dimension sculpturale, dessinant auprès des multiples couches de peinture, de rouille, l’usure causée par la mer et la désertion, découvrant la valeur conjecturale du symptomatique/de l’incidence…  alors l’expérience visuelle est transférée vers l’objet en souhaitant dépasser sa forme habituelle et les standards chromatiques. A la fin je tiens un objet ; la répétition de celui-ci ne m’ennuie pas… bien au contraire elle m’enflamme à vouloir recommencer, à rechercher d’autres manières et d’autres variations pour le reproduire."   Panagiotis Pougaridis was bron in 1968 in Thessaloniki, where he lives and works.  Panagiotis Pougaridis does ships.                                                                                Panagiotis Pougaridis’s ships are made of bronze and copper. "Living in Thessaloniki, a city by the sea, the eye constantly trains upon the water, the port, the ships, I noticed their volume standing still, clearly outlined in the sunlight or fading away indescernible through the fog. A vision recurring and at the same time diverse and captivating. Loaded with these images, I had experienced, I have been creating big or smaller boats, conjectural objects, through wich I have been trying to render all these diverse visions and to relieve their monotony, depicting them some times almost in their real proportions and some other as if they were deformed by the memory of the perspective viewpoint of their imposing volume. My eye travels from the water - line to the deck, from stem to stern, focuses in the detail of their rig, identifying their sculptural dimension, drawing near the multiple layers of the oil paint, the rust, the wear caused by the sea and the desertion, discovering the conjectural value of the incidental then the visual experience is transferred to the object wishing to overcome its regular form and the chromatic standards. In the end I hold an object, the repetition of which does not bore me ; not with standing, it inflames me to start again, looking for a new ways and new variations to render it."

PANAGIOTIS POUGARIDIS

Panagiotis Pougaridis est né à Thessalonique en 1968, où il vit et travaille.  Panagiotis Pougaridis fait des bateaux.                                                                           Les bateaux de Panagiotis Pougaridis sont faits de bronze et de cuivre.

"Vivant à Thessalonique, ville de bord de mer, l’œil s’entraine en permanence sur la mer, le port, les bateaux. J’ai remarqué leur volume immobile, clairement dessiné par la lumière du soleil ou palissant vers l’indiscernable dans la brume. Une vision récurrente et en même temps diverse et captivante.

Chargé de l’expérience de ces images, j’ai créé des petits et des grand bateaux, objets conjecturaux, par lesquels j’essaie de reproduire toutes ces visions diverses et de soulager leur monotonie, les représentant parfois sous leurs véritables proportions et d’autre fois comme si ils étaient déformés par la mémoire des perspectives visuelles de leur imposant volume.

Mon œil voyage de la surface de l’eau au pont, de la proue à la poupe, s’attache au détail de leur haubanage, identifiant leur dimension sculpturale, dessinant auprès des multiples couches de peinture, de rouille, l’usure causée par la mer et la désertion, découvrant la valeur conjecturale du symptomatique/de l’incidence…  alors l’expérience visuelle est transférée vers l’objet en souhaitant dépasser sa forme habituelle et les standards chromatiques.

A la fin je tiens un objet ; la répétition de celui-ci ne m’ennuie pas… bien au contraire elle m’enflamme à vouloir recommencer, à rechercher d’autres manières et d’autres variations pour le reproduire."

 

Panagiotis Pougaridis was bron in 1968 in Thessaloniki, where he lives and works.  Panagiotis Pougaridis does ships.                                                                                Panagiotis Pougaridis’s ships are made of bronze and copper.

"Living in Thessaloniki, a city by the sea, the eye constantly trains upon the water, the port, the ships, I noticed their volume standing still, clearly outlined in the sunlight or fading away indescernible through the fog. A vision recurring and at the same time diverse and captivating.

Loaded with these images, I had experienced, I have been creating big or smaller boats, conjectural objects, through wich I have been trying to render all these diverse visions and to relieve their monotony, depicting them some times almost in their real proportions and some other as if they were deformed by the memory of the perspective viewpoint of their imposing volume.

My eye travels from the water - line to the deck, from stem to stern, focuses in the detail of their rig, identifying their sculptural dimension, drawing near the multiple layers of the oil paint, the rust, the wear caused by the sea and the desertion, discovering the conjectural value of the incidental then the visual experience is transferred to the object wishing to overcome its regular form and the chromatic standards.

In the end I hold an object, the repetition of which does not bore me ; not with standing, it inflames me to start again, looking for a new ways and new variations to render it."